Nous contacter

Écrire à la mairie :

Cliquez ici

Données du Site

Association

Les Non-Voyants et leurs Drôles de Machines

NVDM – Qui sommes-nous ?

En 2006, l’Association européenne Les Non‐Voyants et leurs Drôles de Machines (NVDM) voit le jour. L’association est très vite reconnue d’intérêt général. Son but est de conjurer le sort et d’envisager l’accomplissement d’exploits a priori insensés. Cependant, sans aide, ces challenges sont impossibles. Heureusement, NVDM arrive à fédérer des acteurs volontaires. De fait, les objectifs sont rapidement élaborés avec le Conseil d’Administration : permettre aux non et malvoyants de réaliser des expériences qui ont un rapport avec le déplacement mécanique motorisé ; ce qui aux yeux des voyants parait totalement impossible.

Nos Parrains

Ainsi, piloter un quad, un bateau ou une voiture de course, avec ou sans copilote, dans le cadre de défis est autant de signes forts en direction des autres déficients visuels, handicapés et même pour toute personne souhaitant s’inspirer de ce désir de dépassement de soi.

Pour tous les membres de l’Association, les expériences vécues sur un scooter des mers, par exemple, ou en voiture de rallye, de course ou d’auto‐école, sous une voile de parapente ou même accrochés à un parachute, sont au‐delà de l’intense émotion ressentie.

C’est l’occasion de se dépasser, de prendre confiance en soi, d’améliorer le regard d’autrui et ainsi de gagner en autonomie et en estime de soi.

Au fil des ans, l’association prend de la maturité et se diversifie. Ainsi, elle conçoit une carte de restaurant en braille, puis en audio. Une belle initiative répercutée par France Télévision.

Pour attiser la curiosité de ses adhérents, des découvertes exceptionnelles sont également proposées ; comme de découvrir l’Airbus A380, d’être au coeur d’une course automobile dans les paddocks, de faire un baptême de piste en Formule 1 biplace, de visiter les infrastructures de Citroën Racing (Team de Sébastien Loeb), de toucher les moteurs de Formule 1 chez Renault F1 Team à Viry-Châtillon en région parisienne, de grimper dans un avion de chasse, de visiter le Palais des Papes à Avignon ou de goûter la truffe à Richerenches.

Calendrier 2020

Enfin, pour enrichir l’esprit des déficients visuels, grâce à sa bibliothèque sonore, NVDM leur met à disposition une collection sans cesse enrichie de livres audionumériques ; ouvrages souvent récents, lus par des comédiens.

Autant de sources de distractions, de voyages, d’émotions et d’échanges à portée de MP3.

Il est à noter que toutes les personnes qui encadrent les membres de l’association sont bénévoles, et nous les remercions sincèrement, car sans elles, tout ceci ne pourrait pas être réalisable.

Si vous souhaitez soutenir notre association, vous pouvez prendre contact avec nous et/ou nous envoyer vos dons à l’adresse suivante.

Un reçu pour défiscalisation vous sera envoyé dans les plus brefs délais.

Nous vous remercions par avance pour votre générosité.

Contact – Comment nous joindre ?

Les Non-Voyants et leurs Drôles de Machines

BP 11

26110 Venterol (France)

Téléphone : + 33 (0)6.30.18.05.24

Écrire un mail

Président :

Bernard Arnaud

NOTRE HISTOIRE

2006 – Conduire les yeux fermés

Le 1er novembre 2006, l’association Les Non-Voyants et leurs Drôles de Machines (NVDM) organise, sur un parking de Valréas (84), une rencontre entre deux non-voyants, un malvoyant et le grand pilote automobile Soheil Ayari (champion de France Grand Tourisme et aujourd’hui parrain de l’association).

Une voiture auto-école, un kart biplace, un kart-cross biplace et un poids lourd de 19 tonnes ont été aimablement mis à disposition pour faire ressentir aux déficients visuels les sensations du pilotage, aidés en cela par les conseils avisés du moniteur auto-école et Soheil Ayari.

Une première pour l’association, mais aussi un renouveau pour les participants.

2007 – Guidés à la voix

Le 24 août 2007, MM Pierre-André Valayer et Francis Blum, propriétaires des lieux, ont convié les membres de l’association NVDM à Richerenches (84), au “Fun Parc Aventure”, pour une incroyable initiation au pilotage de quads en binômes “voyant-déficient visuel”. Autant dire tout de suite que les volontaires n’ont pas manqué…

Au menu de la journée : sympathique accueil/petit-déjeuner, découverte visio-tactile des engins, puis, après quelques tours d’adaptation — le déficient visuel au guidon, buvant les conseils de son “copilote” voyant assis à l’arrière — tous se sont élancés comme de vrais pros pour une course au chronomètre.

Pris au jeu, les concurrents n’ont pas résisté au plaisir d’accélérer dans les lignes droites, réussissant des chronos improbables ! Une belle journée riche en émotion….

2008 – Naviguer dans le noir

Le 5 juillet 2008, par un magnifique samedi d’été, NVDM a rendez-vous sur les berges du Rhône, aux alentours d’Avignon, à l’invitation de l’association Un Bateau pour Tous et de son président Dominique Saget qui, pour la circonstance, et aidé en cela par plusieurs de ses collègues propriétaires de bateaux, a amené deux scooters et quatre hors-bords. Le but étant de quitter un peu la terre ferme pour faire goûter aux déficients visuels présents les joies de la navigation fluviale…

Comme pour les véhicules terrestres des précédentes aventures, après quelques essais, les commandes des bateaux sont investies par les déficients visuels qui reçoivent les conseils avisés des “pros”. Les “exercices” sont quelque peu sportifs : courses avec les autres bateaux, virages sur l’aile en pleine vitesse. Que de l’amusement pour la plus grande joie des participants. Une journée qui fera date, ponctuée par un super repas au bord du fleuve.

La tête dans les nuages

Émotions fortes le 27 août 2008. Quelques membres de l’association se rendent à St-Hilaire du Touvet, près de Grenoble, pour rencontrer les moniteurs de parapente de l’école Prévols, afin d’y vivre une initiation au vol (en binôme, bien sûr).

Pour les participants, déficients visuels, qui se sont élancés avec leur moniteur d’un à-pic de 1200 mètres, c’est finalement un plaisir intense que de tutoyer les oiseaux et écouter le silence assourdissant de l’altitude.

2009 – Lire dans le noir

Après avoir mis en place une carte-menu en braille au « Bistrot » de Venterol (26), l’association NVDM lance sa bibliothèque sonore numérique, le 10 avril 2009 en présence de sa marraine : Léa Drucker, avec la ferme intention d’acquérir des livres audio récents, lus par des comédiens.

Cette formule permet aux déficients visuels d’être en phase avec le monde littéraire, les autorisant ainsi à tisser un lien social avec d’autres lecteurs, valides, sur les forums ou dans la vie de tous les jours.

À ce jour, 650 auteurs, soit à-peu-près 1600 ouvrages et plus de 15.000 heures d’écoute, composent la bibliothèque sonore qui s’enrichit de jour en jour.

Visite guidée

En novembre 2009, les membres de NVDM sont invités à Toulouse-Blagnac par le chef Pilote d’Essai de l’A380, Jacques Rosay, pour une visite toute particulière du plus gros avion de ligne jamais construit.

Moment d’émotion ultime en fin de visite : s’asseoir tour à tour aux places des pilote et copilote et effleurer le manche, qui ressemble d’ailleurs étrangement à un joystick, ainsi que les commandes les plus sophistiquées, enveloppés par les commentaires patients de Jacques Rosay.

2010 – En Belgique, l’union fait la force (Part 1)

Le 7 octobre 2010, c’est en Belgique que l’association NVDM s’exporte pour organiser un stage de pilotage automobile au profit de mal et non- voyants. À Fontaine L’Évèque, grâce à la générosité de l’auto-école BARA et des moniteurs David et Pierre, plusieurs déficients visuels belges — Karine, Didier, Yann et Philippe — s’exercent au pilotage, après avoir suivi une mini formation sur un volant factice.

Le moment venu, ils sautent le pas et s’installent derrière le vrai volant. Ayant rapidement pris leurs repères et compris le maniement de l’automobile, ils passent rapidement à la deuxième phase du stage, à savoir : rouler sur une piste sinueuse longue de plusieurs centaines de mètres, ce qui les oblige à utiliser le changement de vitesse, les freins et d’effectuer des changements de direction. Ce stage de pilotage constitue une première en Belgique.

2011 – En Belgique, l’union fait la force (Part 2)

Le lundi 14 mars 2011 à Spa- Francorchamps (Belgique), ils se sont retrouvés pour un stage inoubliable : rouler sur le circuit mythique de Formule 1…

NVDM est accueillie par Luc Willems, le chargé de relations publiques du circuit qui emmène l’équipe dans les paddocks F1. Plus particulièrement, la visite se fait dans celui occupé par Ferrari lors du Grand Prix de Belgique en 2010. Fouler du pied l’endroit exact où se tenaient Alonso et sa Ferrari quelques mois auparavant est déjà une incroyable sensation.

Alors, après quelques petits rappels, c’est au tour de Yann et Carine de se lancer à l’assaut de la piste. Raphaël et Philippe ne se font pas prier non plus pour déloger leurs camarades afin d’arpenter à leur tour l’anneau ardennais.

En milieu d’après- midi, les sensations prennent un virage à 180 degrés. Le pilote professionnel et chevronné, José Close, sort la Renault Mégane RS de 265 CV.

Attachez votre ceinture, on ne rigole plus… Accélérateur à fond et il ne freine que si cela est vraiment nécessaire. Sensations garanties ! José gratifie même l’ami Philippe d’un tête-à-queue devant les caméras de télévision, juste avant de rentrer dans les stands…

2012 – Rencontre un peu particulière

En octobre, l’association organise un stage sur le parking du stade de football de Lyon à Gerland. Outre le fait que plusieurs membres se sont passionnés pour l’exercice au volant de Clio auto-école, nous avons rencontré Yanic, le patron de celle-ci. Il nous proposera au terme de la journée de réaliser un rêve improbable. Conduire une Renault Mégane RS de 265 CV en double commande.

Le rendez-vous est pris pour 2013 sur le circuit du Laquais.

Il s’avèrera que Yanic va lui-même se passionner pour notre discipline. Et depuis 2017, il nous accompagne sur la plupart de nos manifestations avec sa bête de course…

2013 – Circuit du Var

En décembre, l’asphalte du circuit du Var, au Luc, offrait ses virages à notre association. Une première dans le Var : Sophie, Jean-Paul et Philippe, tous trois déficients visuels, ont délaissé leurs cannes blanches pour s’emparer d’un volant. Question de dépassement de soi ! Philippe est capable de faire des pointes à plus de 100 km/h, Jean-Paul, lui, est surtout intéressé par les sensations. Il est servi avec ce baptême de Formule 1, offert par l’écurie AGS Formule 1, à plus de 280 Km/h.

2014 – Une année importante pour NVDM

Lors de nos stages, nous avons eu le loisir d’accueillir plusieurs personnalités du monde du sport automobile. En mai, sur le circuit du Ledenon (30), Bryan Bouffier, vainqueur du Rallye Monte Carlo 2011, nous rejoignait pour découvrir notre discipline les yeux bandés.

En décembre, sur le circuit du Luc (83), c’était au tour du Vice-champion du monde 93 des rallyes, François Delecour de s’adonner à la conduite dans le noir.

2015 – Une année incroyable pour l’association

En effet, à Spa-Francorchamps, nous avions la visite de Freddy Loix, triple champion de Belgique des rallyes, Vincent Radermecker au palmarès impressionnant sur circuit sans oublier Pierre Dieudonné, 6è des 24h du Mans en 1982.

En avril, c’était au tour de Didier Auriol, Champion du monde des rallyes 1994 sur Toyota de nous rendre visite sur le plateau du Larzac. L’après-midi, il nous faisait un cadeau énorme, à savoir la visite de son musée privé. Toucher du doigt la Toyota championne du monde, ou la Lancia Delta HF « Martini », ainsi que La mythique Corsworth « Panaché », un rêve pour passionnés…

En mai, nous avions la chance de visiter la structure de Citroën Racing à Satory, ainsi que les infrastructures de Renault F1 Team à Viry-Châtillon.

En juin, c’était au tour de Michèle Mouton de nous rejoindre au Ledenon (30), la pilote féminine la plus titrée à ce jour, ainsi que de Julien Ingrassia, triple champion du monde des rallyes, copilote de Sébastien Ogier.

En novembre, Stéphane Sarrazin et Romain Dumas, nous rejoignaient sur le Pôle Mécanique d’Alès. Stéphane et Romain sont engagés en championnat du monde d’endurance respectivement chez Toyota et Porsche (champion du monde des constructeurs et pilote avec Mark Webber).

En décembre, au Luc, François Delecour nous rendait visite à nouveau pour soutenir notre association. Merci l’ami !

2016 – La Corse : une première…

L’association franchit la Méditerranée pour l’Île de Beauté.

En octobre 2016, à l’invitation du copilote de Luc, Mario Porcel, l’association fut conviée pour rouler sur la piste de l’aérodrome de Corté. Grâce à l’Auto-école « Dini » avec sa Skoda Fabia et la Mégane RS de Mario, les déficients visuels de l’association s’en sont donné à cœur joie. 2 non-voyants insulaires invités sont venus découvrir les joies du pilotage. Pendant ce temps, Philippe battait son propre record au volant de la RS avec une pointe à 160 km/h.

Lors de cet événement, nous rencontrions Jean-Pierre Manzagol, pilote de rallye insulaire aux nombreuses victoires. Après un roulage les yeux bandés, il acceptait la difficile mission de nous parrainer.

Une moisson de parrains pour l’association

Freddy Loix, pilote belge de rallye aux 4 titres de champion de Belgique ainsi que Benoît Tréluyer, pilote Audi en Endurance, Champion du monde 2012, et trois fois vainqueur des 24 h du Mans, acceptaient de nous rejoindre. Dans la foulée, Romain Dumas, champion du monde 2016 en Endurance sur Porsche et Stéphane Sarrazin, ancien pilote de Formule 1 relevaient le défi de nous accompagner.

Dans un autre domaine, celui des rallyes raids, Mathieu Baumel, copilote de Nasser Al-Attiyah, duo Champion du monde de la catégorie 2016 sur Toyota Hilux, et plusieurs fois victorieux du Dakar, apportait son soutien afin de ne pas laisser ces amis sans reste.

Et pour terminer, revenons en Belgique, avec le parrainage de notre ami Marc Duez, au palmarès élogieux tant en rallye qu’en endurance.

2017 – L’association et la littérature contemporaine…

En mai dernier, lors de notre manifestation au circuit de Versailles-Satory, l’écrivain Gilles Legardinier nous faisait l’amitié de nous rejoindre pour tenter l’expérience de rouler les yeux bandés .

Un moment très éprouvant pour lui qui n’aime pas la vitesse, et d’être privé de la vue ne l’a pas rassuré pour autant. Mais Gilles, très attentionné, s’investissait tout au cours de la journée au bien-être des déficients visuels présents. Un moment d’exception auprès de l’écrivain faisant partie du Top 5 des auteurs les plus vendus en France.

En juin 2017, Jean Réno, le comédien, nous faisait l’honneur de lire un ouvrage au profit de l’association en faisant don de ses droits de narration. L’ouvrage paru chez Audiolib en décembre de cette même année est une nouvelle traduction de L’appel de la Forêt, de Jack London intitulé cette fois L’appel sauvage. Bonne lecture !

Et pour terminer cette année 2017, c’est au tour du champion du monde des rallyes 1994, notre ami Didier Auriol, de rejoindre la liste déjà longue des parrains de l’association pour notre plus grand bonheur.

2018 – 1500 ch pour une visite…

En octobre dernier, nous fûmes conviés à visiter les ateliers Bugatti à Molsheim près de Strasbourg. Pour le commun des mortels, Bugatti est déjà un rêve, alors imaginez pour nous déficients visuels….

Invités tout d’abord au château où l’on nous raconta l’histoire de la marque, c’est ensuite vers les ateliers de constructions que nous nous sommes dirigés. Le pilote d’essai Steve Jenny, avec une grande bienveillance, répondit à toutes les questions souvent très techniques que posèrent plusieurs d’entre-nous, grands fans de sport auto.

Plusieurs semaines sont nécessaires au montage de la Bugatti Chiron. Ce processus long et très scrupuleux nous fut expliqué avec une patience d’ange par notre pilote.

Pour terminer notre visite, notre accompagnatrice nous ouvrit les portes du showroom afin que nous puissions prendre en main le moteur W16 de 1500 ch. Incroyable architecture de mécanique que ce fabuleux moteur qui emmène cette chiron à plus de 400 km/h. Ensuite nous concluions notre périple chez Bugatti par une photo autour de la Chiron d’exposition.

C’est donc des étoiles plein les yeux que les membres déficients visuels de l’association sont repartis avec leurs biens modestes véhicules.

2019 – Une année riche en découvertes et en émotion

En mars, à l’issue de l’invitation de la direction du circuit de Spa – Francorchamps, nous fûmes conviés à la visite des infrastructures de l’OTAN à Bruxelles et ce grâce à la générosité de notre amie Chantal Bantz, directrice générale de la restauration de ces lieux.

L’après-midi, c’est notre parrain, Freddy Loix, Champion de Belgique des rallyes à de multiples reprises, qui nous conviait à venir visiter sa concession Aston Martin à Zaventem, en périphérie de la capitale belge.

En août, au circuit du Laquais, la direction du circuit confiait à Luc l’une de ses 2 CV pour faire le show sur la piste en compagnie de son compère Yanic, toujours aussi prompt pour de nouvelles aventures.

Enfin, c’est en novembre, que nous fûmes invités à la fois par PSA Peugeot-Citroën à Belchamp pour découvrir notamment l’anneau de vitesse avec ses bankings relevés à près de 49°, où les déficients visuels de l’association ainsi que ces accompagnateurs furent emmenés dans une Peugeot 308 GTI à près de 250 km/h pour ressentir les sensations de la force centrifuge.

L’après-midi, à l’invitation de Philippe Kalb, responsable de la communication de Automobiles DANGEL, nous découvrions la transformation des véhicules utilitaires de PSA Peugeot-Citroën en véhicules 4×4. Nous fûmes conviés à découvrir des sensations intéressantes sur leur piste de développement à bord des dits véhicules transformés. Bluffant !

Voilà encore une année bien riche en émotions.